Barcelone : Carnet d’adresses gourmandes

Crédit Photo - Look Mag
Crédit Photo - Look Mag

La route vers Barcelone

Après nos vacances en famille dans le sud de la France, nous avons repris le chemin du voyage à l’aide de notre fidèle destrier : Lara, notre BMW RT1200, fin septembre. L’objectif était de partir de Marseille et d’arriver à Barcelone en s’arrêtant dans les Pyrénées. Nous avons choisi Villefranche-sur-Conflant, petit village fortifié par Vauban au XVIIe siècle.

Rempart-vauban-moto

Un joyau architectural. Nous vous recommandons d’y faire un tour et de vous arrêter au Canigou.

bar-canigou-pyrénées

Le plus célèbre bars des Pyrénées-Orientales est tenu par Joël Méné, pompier volontaire et passionné par le feu. Et lorsqu’il ne sauve pas des vies, il s’occupe à merveille des habitants du village,  des âmes en peine accoudées au comptoir et des touristes de passage. Un pur moment de régalade.


Joel-Bar-Canigou

On a continué la route en traversant les Pyrénées par Bourg-Madame, ville frontière entre l’Espagne et la France. Et si on a perdu quelques degrés, on a eu la chance de passer par des paysages tous très différents et dépaysant : cols de montage, plaines, vallées verdoyantes.

frontière-espagnol-pyrénées

moto-trip-frontière-espanole

Barcelone, destination week-end touristique

Barcelone est une destination idéale pour quelques jours de week end. Même si cette fois nous n’avons pas été gâtés par le temps, il y fait bon vivre toute l’année. Nous y avions été pour la première fois à l’occasion d’un mariage et si la fête avait été très belle, Antoine et moi d’un commun accord n’avions pas particulièrement apprécié la ville.

Bien sur, à l’époque, nous avions arpenté le divin Musée Picasso, dans le quartier de Born au sud de la ville. Il est situé dans un des Palais de la rue MontCada. Bien sur aussi, la Fondation Miró. Le bâtiment blanc et design, situé sur les hauteurs de Montjuic. Si à l’intérieur, la galerie expose environ 150 œuvres de Joan Miró, par ordre chronologique et permet aux visiteurs de comprendre l’évolution de l’artiste, n’oubliez surtout pas de monter sur le toit-terrasse qui recense quelques sculptures et offre aux touristes une vue imprenable sur le ville.

Nous avions été également nous balader au Parc Güell, réalisé par le très célèbre architecte Antonió Gaudi, aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Vous vous laisserez notamment surprendre par cette « cité-jardin » d’une grande originalité et offrant là encore une vue imprenable jusqu’à la mer.

Crédit Photo - Look MagCrédit Photo – Look Mag

Si le travail de Gaudi est visible dans toute la ville, une de ses œuvres majeures reste néanmoins incontournable. La Sagrada Familia, située dans le quartier d’Exiamplé, est le fruit du travail de deux artistes Espagnols. Gaudi, lui consacrera une grande partie de sa vie et ce jusqu’à son dernier souffle. En visitant la basilique, vous pourrez y monter jusqu’à environ une centaine de mètre d’altitude. Les travaux ont débuté en 1882 et doivent encore durer environ 80 ans. C’est LE monument qui représente toute l’excentricité de Barcelone.

A Barcelone, il y a aussi la mer. Et la longue plage de sable fin de Barceloneta est un rendez-vous incontournable lors d’un séjour à Barcelone. Vous pourrez y flâner, surfer ou encore profiter des restaurants.

Cette fois-ci, nous avons arpenté la ville à pied et à moto. Point d’arrêt culturel, mais seulement de longues ballades dans la ville pour mieux en connaître les recoins. Je ne sais pas si ce sont les restos et bars à tapas ou juste l’ambiance qui a belle et bien changé mais ce coup-ci nous avons adoré notre séjour.

Barcelone et ses marchés

Nous étions invités chez un de nos amis dans le quartier de Gracía. Nous avons arpenté les différents marchés.

marché-barcelone-liberdat

Le Mercat de la Libertat et celui beaucoup plus connu de la Boqueria situé sur Las Ramblas.

Vous y trouverez de tout et notamment des produits locaux comme du jambon, de l’huile d’olive extra vierge ou des fruits secs ! Attention aux prix, nécessairement plus chers que dans le reste de la ville. Si vous avez un petit creux, faufilez vous dans les allées et trouvez-vous un coin de comptoir où vous accouder. Le bar du marché le plus connu est sans aucun doute Pinotxo, qui y officie depuis plus de 60 ans.

Chaque jour a été consacré à un nouveau resto ou Bar à Tapas. Dans le quartier de Graciá, la Calle Verdi regorge de petites adresses incontournables et délicieuses.

Barcelone, capitale catalane des Gastro-Tapas

Nous gardions un très bon souvenir d’un diner Gastro-Tapas chez Arola 23 au Tivoli de São Paulo. Nous étions très excités par cette semaine à venir. Nous avons commencé le Mardi soir par Vita Gastro Bar ! Petit resto à tapas de la Calle Verdi.

Calle-verdi-Barca

Dans un décor moderne et épuré vous y dégusterez des tapas classiques et goûtus. On a particulièrement apprécié les «huevos estrellados com Ceps » un genre d’œufs brouillés aux cèpes et les « croquettes bacalhau », boulettes de morue panées.

Le lendemain, après avoir fait le marché pour le diner « homemade » qu’on préparait pour remercier Édouard de nous recevoir si gentiment, nous sommes partis nous balader sur Las Ramblas de Cataluniya puis plus loin Las Ramblas. En bonne foodtrotteuse, je m’efforce souvent de trouver quelques adresses sympas au cas où Antoine et moi ne sachions pas où nous rendre. Las Ramblas est un quartier très touristique où il est difficile de savoir où s’arrêter pour déjeuner ou diner. L’offre n’est pas toujours représentative de la richesse culinaire de Barcelone, et vous aurez vite fait de vous retrouver dans un de ces attrapes-touristes, par excellence, chers et peu ragoutant.

Pour le déjeuner, j’avais sélectionné un petit bar à tapas Alcoba Azul ! Situé non loin des Ramblas, ce petit restau vous permettra néanmoins de sortir de la folle activité du quartier. Nous y avons dégusté une délicieuse assiette de charcuteries et de fromages du pays. Sans oublier l’incontournable Pan con Tomate. Nous avons adoré l’ambiance de ce lieu, en bois peint et pierres apparentes.

Alcova-Azul-Barcelone-TapasLe jeudi, nous dinions avec la cousine d’Antoine qui habite à Barcelone depuis quelques années. Rendez vous pris chez Igueldo.

Igueldo-restaurant-barcelone

Dans une ambiance chic et feutrée, vous vous laisserez charmer par cette cuisine traditionnelle basque emprunte de modernité. Point de chichi mais une grande qualité dans l’assiette. On retiendra assurément la côte de bœuf (min 2 personnes). Une perfection. Le goût de noisette du gras parfaitement fondu dans la viande. Une tendreté à vous faire fondre. Pour ma part, j’ai adoré le cochon de lait confit à souhait, à dévorer à la petite cuillère. On a fait défiler les tapas « a compartir » et les bouteilles de vins du Priorat et du Montsant les deux régions AOC des alentours de Barcelone. En somme, une super soirée dans un super resto.

Le lendemain, on est parti se balader sur la plage. On nous avait recommandé une petite paillote en dessous de l’Hotel W. Gallito, la petite poule. Vous adorerez le décor très Los Angeles. Du bois flotté, de la récup’, un très long bar et une cuisine ouverte sur la mer. On y a gouté un poulpe grillé. Le meilleur depuis notre escapade en Grèce, quelques années auparavant. Servi avec de la semoule et ses petits légumes poêlés. Et pour terminer, un « Blondies », le brownie blanc et sa glace à la maracuja. Une explosion de saveurs.. Un rêve que j’ai encore du mal à me sortir de la tête…

Gallito-Barcelone-Restaurant-Plage
Le soir, épuisé par cette semaine culina-marathon, nous sommes retournés Calle Verdi. Direction Gasterea. THE bar à tapas du quartier. THE bar à tapas de Barcelone, oui !!! Ça nous a rappelé Lima et son Bar Juanito.

Imaginez un tout petit local très à l’étroit. Un bar en longueur. Derrière le bar, 4 garçons de café. Observez leur danse effrénée. Le flow ininterrompu des tapas. Vous vivrez alors une expérience unique. Celle de leurs pinxtos. Vous n’aurez pas le temps de chercher ce qui vous ferait plaisir. Ils défilent devant vos yeux sur des assiettes, soyez vifs, ils disparaissent sitôt arrivés.

Gasterea-Barcelone-Tapas

L’ambiance est dingue, le lieu bondé. 1,90 Eu par tapas. La bière coule à flot. A la fin, l’addition est douce et vous en ressortirez heureux et repus.

Sarria, un dimanche posh dans la banlieue de Barcelone

Quand la finde (fin de semana ou week-end) arrive, dirigez-vous vers la banlieue chic de Sarria. On a arpenté les rues du quartier et fini par inaugurer le resto de SantaMasa. Burger et Sandwich chaud. Les produits sont de qualités mais le service a encore besoin de se huiler. Un conseil, donnez leur le temps de se mettre en place.

Sinon, dans le quartier ne loupez pas une des meilleures pâtisseries de la ville : Foix de Sarria pour une petite pause gourmande.
Foix-de-Sarria-Barcelone

Last but not least, on vous recommande vivement le Passage de la Concepcio. Les Champs-Élysées des bonnes adresses culinaires à Barcelone. Boca Grande et Boca Chica pour un diner gastro et des cocktails de fou. Mordisco, un resto lumineux et super design. Ne vous étonnez pas de trouver à l’entrée un petit marché bio, vous pourrez ainsi repartir avec votre panier de fruits et légumes du marché sous le bras.

marché-resto-barcelone

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>