La préparation

L’idée du roadtrip culinaire initiatique

Entreprendre un voyage au long cours, un roadtrip initiatique, c’ est une chose qui demande l’envie, une volonté féroce et la mise en oeuvre d’une préparation longue.

Il y a un an, installés dans notre vie de restaurateurs, Anne au Richer et moi à L’Auberge Bressane, nous avions alors comme objectif de developper notre projet familial.

La restauration c’est un métier passionnant, un métier où l’apprentissage et la découverte sont sans limite; c’est aussi un métier dur, très prenant, un métier où relever des défis fait parti du quotidien. La restauration c’est un mode de vie, des horaires décalés, des rencontres, des efforts et surtout du plaisir.

Il y a un an, l’idée d’un grand roadtrip culinaire initiatique à commencé à germer au sein de notre couple. Comme d’autres avant nous, le besoin de découvrir le monde et ces merveilles est petit à petit devenu une nécessité, nous voulons gagner de l’expérience, s’inspirer, échanger et surtout partager autour de tout ce qui nous passionne: la cuisine, les produits,  le vin, l’agriculture, les gens et leurs cultures.

Décider de partir : « solder sa vie »

A l’aube d’un long voyage, il faut se détacher de tous ce qui nous retient matériellement dans notre vie; il faut être prêt à se séparer des choses qui nous donnent l’illusion que le grand départ est impossible.

Il faut donc décider:

– de changer ses habitudes de consommation pour constituer un trésor de guerre,

– de rendre son appart pour ne plus avoir ni loyer ni attaches,

– de se séparer de tout bien superflu,

– de vivre un certain temps grâce à l’aide et à la générosité des amis et de la famille, accepter de se faire prêter un appart où de retourner vivre chez ses parents.

– quitter son job; prendre un risque pour être libre de vivre ses envies jusqu’au bout et de ne jamais rien regretter.

On choisi d’emprunter un chemin de traverse, de prendre un temps la vie à contre sens, mais ce n’est que pour mieux avancer vers notre but, celui de construire ensemble autour de nos passions et de notre envie commune de vivre une vie meilleure.

Choisir puis organiser

Une fois que la décision de partir est prise et que l’on commence à se libérer de tous ce qui nous retient, vient le temps de choisir;

Choisir un début et une fin à cette expérience extraordinaire que nous voulons vivre, choisir les destinations que nous voulons découvrir et choisir quels moyens mettre en oeuvre pour faire de ce rêve une réalité constructive. Nous décidons ensemble d’un itinéraire à travers deux continents, du mois de Janvier au mois de Mai nous allons parcourir cinq pays d’ Amérique du Sud, du Brésil au Pérou en passant par l’Argentine, le Chili et la Bolivie. La seconde partie de notre roadtrip aura lieu en Europe et nous nous déplacerons à moto. La moto c’est pour nous le moyen de voyager en étant au plus près de gens et avec la plus grande liberté possible, une philosophie de la vie qui nous ressemble.

Vient ensuite le temps de l’organisation et de la préparation; il faut définir un budget, prendre des contacts dans chacun des pays que nous allons traverser, prendre en compte les impératifs météorologiques et réunir toutes les informations utiles : visas, situation politique, risques sanitaires, vaccins, assurances, moyens de paiement, sécurité …Le travail préparatoire d’un tel projet n’est pas à prendre à la légère et bien que nous souhaitions, Anne et moi, laisser une grande part à la découverte et à l’improvisation, nous travaillons pendant de nombreuses semaines à l’organisation pratique et nous mettons tout en oeuvre pour que une fois sur place nous puissions nous concentrer exclusivement aux rencontres, à la cuisine, à l’aventure, à la découverte et au partage de toutes ces choses extraordinaires que nous allons vivre.

Nous sommes maintenant à une semaine du départ, les sacs sont fait, notre matériel multimédia est controlé et complet, notre site internet va être mis en ligne…C’est parti pour la grande aventure, après un an de travail, LEGRANDFOODTRIP démarre enfin !