La semaine idéale à Buenos Aires

Legrand Foodtrip au Caminto de la Boca

L’arrivée à Buenos Aires

A notre arrivée à Puerto Iguazu, on s’est vite rendu compte que la visite des chutes ne collerait pas avec notre timing.. Alors plutôt que de les voir au pas de course, sans en profiter, on a décidé d’y revenir un jour.. (peut être à la fin du voyage, pour une petite escapade luxueuse au Das Cataratas, hein Antoine).

Notre arrivée à Buenos Aires s’est très bien passée. Nous avons passé près de 2 jours soit 40h de bus entre Sao Paulo et Buenos Aires, mais le réseau étant très développé on s’est carrément senti en Business Class pendant tout ce temps.

Nous étions attendus par une charmante famille française, venue s’expatrier pour ouvrir un salade Bar, Quinoto dans le centre de Buenos Aires. Fini la banque en Suisse, Bienvenido à Buenos Aires. Ainsi, nous avons débarqué le mardi matin chez Gonzague et Isabelle et leur deux adorables têtes blondes et y sommes finalement restés une bonne semaine.. Nous y avons été très chaleureusement reçus. Un vrai coup de coeur mutuel. Grâce aux programmes journaliers d’Isabelle, Antoine et moi avons arpenté les différents quartier de la capitale sans trop nous presser. Du coup, je me suis dit que vous seriez content de découvrir le programme idéal pour bien profiter de cette ville, très développée et surprenante.

5 jours dans la ville

Recoleta et San Martin

Jour 1 : Découverte du quarter de San Martin et de sa Plaza. Un écrin de verdure qui résume très bien l’ambiance de Buenos Aires. Puis microcentro. Là, arrêtez vous déguster une bonne salade chez Quinoto. Vous découvrirez la Calle Florida (à prononcé Cajé) et ses vendeurs du Black Market. Ici, la devise étrangère est interdite. Du coup, il existe un black market qui fonctionne très bien afin de bénéficier du meilleur taux et non pas de celui pratiqué par les banques. Ensuite, remontez vers l’Avenida 9 de Julhio que les argentins considèrent comme la plus large du monde puis arrêtez vous devant le Teatro Colon, le plus bel Opéra d’Amérique du sud.. Juste en face vous trouverez le Palais de Justice. L’après midi, dirigez vous vers le quartier de Recoleta. C’est le quartier familial et chic de Buenos Aires. Arrêtez vous pour un café dans l’ancien théâtre transformé en librairie de l’avenue Santa Fé. N’oubliez pas de vous balader dans le cimetière. Il accueille, en autre, la tombe d’Eva Peron, première dame du pays ayant joué un rôle décisif dans les avancées sociales du pays.

La Boca et Puerto Madero

Jour 2 : Se lever tôt et prendre la direction de la Boca. C’est le Montmartre local. On a longtemps hésité à s’y rendre et vous le proposer mais tout de même cet ancien quartier a longtemps été le haut lieu du tango. Vous y trouverez notamment les fameuses maisons colorées depuis l’époque de Quinquela Martin. Nous vous conseillons de vous y rendre le matin tôt pour éviter l’afflux de touriste pendant le déjeuner. Pensez à prendre une photo devant El Caminoto. Puis rendez vous en Bus ou en taxi à Puerto Madero. C’est une balade très agréable qui vous emmènera le long du fleuve jusqu’à la Reserve Ecologique de Buenos Aires. Là on vous conseille de louer gratuitement un vélo avec EcoBici, attention aux moustiques cependant.

Le barrio bobo-chic de Palermo

Jour 3 : Prenez votre temps et rendez vous à la Plaza Italiana en fin de matinée. De là, visitez les Jardins Botanique et Japonnais de la ville. Buenos Aires est une ville très verte. Il peut y faire très chaud mais vous trouverez toujours un petit coin de verdure pour vous reposer. On vous conseille fortement de déjeuner sur le pouce dans un des deux jardins. La street food, ce sont les Choripan – Chorizo con Pan. Les argentins le dégustent avec tomates et salade sans oublier un peu de chimichurri, leur sauce maison. On a trouvé ça très bon. Ensuite, reprenez un vélo Plaza Italiana et baladez vous le reste de la journée dans le barrio très bobo-chic de Palermo. On vous conseille notamment une halte gourmande au Pehache Café. Les jus et les gâteaux sont délicieux. Plus tard, reprenez votre visite à pied pour profiter des nombreuses galeries qui arpentent le quartier. Enfin, rendez directement au resto bar El Rey de las Copas pour y déguster les traditionnels tapas. On a notamment adoré l’empanada de boudin et d’aubergine.
Plus tard, traversez la rue pour prendre un verre juste en face chez Soria.

La Venise locale : Tigré

Jour 4 : Petit pause en dehors de la ville. Rendez vous en fin de matinée à Retiro, la gare centrale de Buenos Aires et partez en direction de Tigre : la Venise locale. On vous conseille de louer pour une heure ou plus un petit bateau privé. N’hesitez pas à négocier. Si le temps est clair et que l’envie vous prend, préparez vous un pic-nic à grignoter le long du fleuve. De retour en début d’après midi, allez prendre le thé au Café Tortoni, le plus connu de Buenos Aires.

Un dimanche à San Telmo

Jour 5 : Filez au Palacio Duhau, l’hôtel Park Hyatt de Recoleta et profitez d’un petit déjeuner copieux et ensoleillé sur l’une des nombreuses terrasse des jardins de l’hôtel. Ensuite, rendez vous en taxi dans le quartier de San Telmo. C’est l’un des plus vieux et traditionnel de la ville. Vous y trouverez notamment le marché couvert et le dimanche la feria des antiquaires de San Telmo vous transportera dans une ambiance musicale. Vous pourrez notamment profitez des danseurs de tango de la place Darrago. Puis remontez la rue Defensa jusqu’a la Place Mayo.

En plus encore

Le quartier de Chinatown et celui de Belgrano, vous y trouverez une super ambiance le week end.

Pour une viande digne d’Argentine

– La Brigada, vous y dégusterez un bife especial, bife de lomo ou encore une entrana. Le service est impécable, les frites croustillantes et la viande, si tendre, qu’on la découpe à la cuillère. Vous saurez apprécier le coté traditionnel du restaurant recouvert de décors footballistiques.

– Don Julio, dans le quartier de Palermo. La viande y est tout aussi délicieuse mais le décor un peu plus moderne.

Pour une ambiance digne de la prohibition

– Florería Atlántico, vous entrez chez un fleuriste / caviste, puis on vous fera discrètement entrer dans une chambre froide… Pour le reste, on vous laisse découvrir par vous même.

– Le Franck’s Bar : vous arrivez, donnez le mot de passe, avancez puis entrez dans une pièce avec cabine téléphonique, vous composez un code sur le clavier et la porte s’ouvre ! L’ambiance ressemble a celle de Chicago dans les années 20 et les cocktails y sont délicieux.

Les chefs de la maisonNous, on remercie du fond du coeur notre famille portenos de nous avoir si gentiment hébergé et accueilli.. On a adoré cuisiner avec eux et nos longues soirée à discuter sur leur tereasse de Recoleta.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>