Les pêcheurs de la côte Pacifique

Les pêcheurs au retour de pêche © Legrand Foodtrip
Les pêcheurs au retour de pêche © Legrand Foodtrip

San Juan de la Costa, la côte Pacifique chilienne

Pour Antoine, la côte Pacifique c’était un rêve qui se réalisait. Il a passé la majeure partie de ses étés sur la côte Atlantique en Bretagne et celle du Pacifique avait quelque chose d’exotique. C’était retrouver l’océan, sa dureté, sa fraicheur mais surtout y découvrir une nouvelle nature.

Vue de Maicolpue au Chili © Legrand Foodtrip

Vue de Maicolpue au Chili © Legrand Foodtrip

Invités par notre ami Ignacio, nous sommes partis à la découverte de San Juan de la Costa, à moins de deux heures d’Osorno et environ six heures de Villa La Angostura.

Ignacio nous avait prévenu mais nous n’en avons pas cru nos yeux: petit à petit les paysages ont changé pour finalement se métamorphoser complètement. Souvenez vous, nous venions de passer plusieurs semaines au bord des lacs et des montagnes. Nous sommes arrivés dans un décor d’océan agité, de petites maisons en bois multicolores (unique matériaux utilisé dans la région), de pêche, le tout inondé chaque soir par un coucher de soleil à faire pleurer.

Maison de bois de la côte pacifique © Legrand Foodtrip

Maison de bois de la côte pacifique © Legrand Foodtrip

Coucher de soleil orange et rose sur l'océan pacifique de l'hosteria miller à maicolpue au chili

Coucher de soleil sur l’Hosteria Miller © Legrand Foodtrip

Les pêcheurs et notre rencontre avec Don Ruben

La vie y est plus sauvage, plus authentique, plus dure aussi et qui dit océan, dit pêche. Et pour notre plus grand plaisir, nous allions enfin déguster de bons poissons grillés. Dès notre arrivée, Cyndie la jeune fille en charge de l’ Hosteria Miller où nous allions séjourner quelques jours, nous a aidé à préparer notre rencontre avec Don Ruben, LE pêcheur de la côte.

Cours sur les algues locales © Legrand Foodtrip

Cours sur les algues locales © Legrand Foodtrip

Rendez-vous pris à 10h tapante, nous sommes partis à pied le lendemain, en direction du port de Bahia Mansa. Là bas, nous avons passé une bonne partie de la journée avec Don Ruben et les pêcheurs du coin. Il nous a expliqué les types de poissons qu’ils ont l’habitude de trouver, les conditions océaniques imprévisibles, la dureté du travail de pêcheurs et montré le matériel qu’ils utilisent, leurs bateaux de bois limités à trois pêcheurs maximum.

filet et ancre rouillé, bouée jaune et bateaux en bois sur l'océan bleu

Filet du port de Bahia Mansa © Legrand Foodtrip

Bateaux en bois orange et jaune © Legrand Foodtrip

Bateaux en bois orange et jaune © Legrand Foodtrip

Matériel de pêche © Legrand Foodtrip

Matériel de pêche © Legrand Foodtrip

Nous avons également étudiés avec lui les différentes algues. On en trouve un tas et toutes ont leur spécificités et leur destination : alimentaire, cosmétique.. Une grande partie est notamment envoyée au Japon. Nous avons d’ailleurs cuisiné une délicieuse salade d’algues, Pebre, dont on vous donnera la recette très bientôt.

En attendant les pêcheurs © Legrand Foodtrip

En attendant les pêcheurs © Legrand Foodtrip

Inexorablement, nous avons attendu le retour des pêcheurs et de leurs trésors : La Sierra, long poisson à la chair blanche et grasse, idéale à déguster fumée, oursins, un poulpe, des moules et autres coquillages.

Deux beaux poissons © Legrand Foodtrip

Deux beaux poissons © Legrand Foodtrip

Bateaux en bois vert et jaune © Legrand Foodtrip

Bateaux en bois vert et jaune © Legrand Foodtrip

Un pêcheur rentrant de la pêche © Legrand Foodtrip

Un pêcheur rentrant de la pêche © Legrand Foodtrip

Retour de pêche à Bahia Mansa © Legrand Foodtrip

Retour de pêche à Bahia Mansa © Legrand Foodtrip

Filet de pêche © Legrand Foodtrip

Filet de pêche © Legrand Foodtrip

 

Oursin en direct du Pacifique © Legrand Foodtrip

Oursin en direct du Pacifique © Legrand Foodtrip

Nous avons gouté de délicieux empanadas aux Mariscos (fruit de mer), mangé le plus gros Oursin de notre vie, dévoré un poisson fumé au feu de bois chez Don Renato et discuté de leur façon de préparer le poisson. C’est bien simple, au Chili, c’est frit, frit ou frit.

barril permettant de fumer le poisson sur le port

fumoir à poisson © Legrand Foodtrip

Sierra Fumée © Legrand Foodtrip

Sierra Fumée © Legrand Foodtrip

Fumoir à poisson del Rey de los Ahumados © Legrand Foodtrip

Fumoir à poisson del Rey de los Ahumados © Legrand Foodtrip

Pression économique et dérèglement côtier

Bilan de cette journée, nous avons vite compris que le poisson était plutôt rare à certaines périodes de l’année et difficile à pêcher l’hiver compte tenu des conditions météo. Mais surtout, que 80% de la pêche est envoyée à la vente à Puerto Montt. Du coup, à Maicolpue, il est quasi-IMPOSSIBLE de trouver du poisson frais à acheter, particulièrement si vous n’êtes pas du coin.
Pas facile de comprendre cette pression économique qui dérègle le fonctionnement normal d’un petit village.

Le reste de notre séjour, nous nous sommes baladés sur les plages des alentours et dans la montagne. Nous nous sommes reposés au son des vagues et avons profité de l’ambiance familiale qui règne à l’Hosteria Miller. Nous sommes repartis vers Santiago avec l’impression d’avoir reçu une bonne leçon d’humilité.

Fin de journée pour les mouettes © Legrand Foodtrip

Fin de journée pour les mouettes © Legrand Foodtrip

Coucher de soleil sur l'Hosteria Miller © Legrand Foodtrip

Coucher de soleil sur l’Hosteria Miller © Legrand Foodtrip

vague arc en ciel dans l'océan bleu, entouré de maison en bois multicolores et de verdure

Arc en ciel sur une vague du pacifique © Legrand Foodtrip

Merci à toute l’équipe du Refugio del Mar pour ce moment d’authenticité. C’est ici que nous avons goûté aux meilleurs empanadas et Pisco-sour depuis notre arrivée et nous nous en souviendrons longtemps..

Legrand Foodtrip

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>