Lima, capitale mondiale de la gastronomie 

Legrand Foodtrip
Legrand Foodtrip

Arrivée mouvementée à Lima

Tout le monde nous a dépeint Lima comme LA capitale sud-américaine sans intérêt. Celle à surtout éviter le plus possible.

De notre côté, Lima c’était notre fil rouge depuis le début du voyage. On l’attendait comme le Messie, on s y rendait comme à la Mecque. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on a pas été déçus.
frontiere-bolivie-perou
Après le pire trajet de bus (bon ok le 2nd pire, derrière l’épisode Uyuni): 36 heures de bus, dont 23 heures sans arrêt, sans changement de chauffeur, sans eau et avec à la clé une crevaison qui aurait pu nous envoyer dans le décor.
compagnie-flores-crevaison-roue
Nous avons finalement débarqué chez la famille Gillier, venue s’y expatrier depuis 2 ans.
Tips : EVITER la compagnie FLORES
Après vérification auprès des locaux et d’internet, nous avons pris conscience de la qualité de cette compagnie, surtout reconnue pour le nombre de crash dont elle fait l’objet chaque année. Nous vous laissons googliser tout ça, vous allez voir ça fait rêver.

Lima, capitale d’un pays à la mégadiversité biologique

Lima, comme Santiago avant elle, a été l’occasion pour nous de poser nos valises, de profiter d’un bon lit, d’une vrai douche, d’une vie de famille et d’un quartier paisible et résidentiel pour nous reposer et entamer notre semaine : la Food, la Food, la Food.
Oca  © Legrand Foodtrip

Oca © Legrand Foodtrip

Le Pérou c est LE pays de la gastronomie. En premier lieu, il est « l’un des 17  pays pouvant se vanter d’une « mégadiversité biologique » et compte 84 des 117 zones naturelles du monde ». C’est un pays d’une grande diversité dont les produits varient en fonction des régions : la mer sur la côte offre un des meilleurs poissons au monde, sans oublier l’Amazonie et ses poissons de rivières ou autres fruits tropicaux, la Cordillère des Andes et ses pommes de terre extraordinaires, plus de 2500 variétés différentes, telle la Oca.

Ajoutez à cela cinq influences différentes dans la cuisine péruvienne : la Chiffa et l’influence chinoise, la Nikkei due à la plus grande communauté japonaise au monde, la pré-colombienne et ses saveurs d’Amazonie, l’Afro-péruvienne avec les Anticuchos, ces brochettes de coeur de boeuf cuisinées dans la rue.
D’éminents chefs comme Martin Moralès (Ceviche Soho, London) considèrent, à raison, que la cuisine péruviennne « a des racines indigènes millénaires, remontant à des époques bien antérieures à la civilisation des Incas. Et elle puise aussi sa source dans les migrations qui ont eu lieu depuis 500 ans: Espagnols, Japonais, Chinois, Africains… Ces migrants ont créé ici des cuisines qui n’existent nulle part ailleurs dans le monde.»

La semaine la Food, la Food, la Food à Lima

Pas de temps à perdre, une douche et hop nous filons le soir de notre arrivée dans le quartier de Barranco, chez Juanito, C’est une des plus vieilles adresses de la ville, et avant tout le repaire des limachons depuis 1937.
bar-juanito-lima-peru
A la mort de leur père, les deux frères ont repris le lieu qu’ils ont laissé tel quel.
A midi l’adresse y sert une carte classique avec des plats typiquement péruviens.
sandwich-bar-juanito-limaLe soir : pieds de cochon marinés à 12 sol, petits sandwichs oignon rouge et sardine ou encore jambon de pays pour 9 sol.
programme-diner-lima-perou
Le lendemain nous avons préparé notre programme des défilés food de la semaine ! A nous les restos du Wolrd50bestrestaurant !!! La semaine s’annonce d’anthologie.

Une aventure Précolombienne chez Malabar, le Péruvien revisité chez Central, une expérience Chiffa chez Gaston Acurio avec son restaurant Madam Tusan et enfin du Nikkei chez Maido pour les influences japonaises. Nous n’oublierons évidemment pas  la Food de rue : un bon Ceviche de marché et les fameuses brochettes anticuchos.

Pour un Ceviche digne de ce nom et économique : filez au marché El Edèn. Comptez 15 sol le Ceviche servi au comptoir avec des beignets de calamars et un chicha morada (jus de maïs violet), un régal !
mercado-el-eden-lima-peru
On aura même réussi à repartir avec le secret du Leche de Tigre, la fameuse marinade qui fait tout le Ceviche et dont on vous donne la recette très bientôt.
anticuchos-chifa-lima-perouPour les Anticuchos ou brochettes de cœur de boeuf : vous en trouverez à tous les coins de rue.
Initialement nous voulions tester celle de la Tia Grimanesa mais l’établissement était en rénovation !
On s’est rabattu un quadra plus loin et on a pas été déçus. Moi qui pensais ne pas être capable de goûter, j’ai tout simplement adoré.
Comptez 14 sol pour 2 Brochettes et le plein de pancitta grillée servies avec des pommes de terre. A accommoder de leur sauce aji ultra pimentée !
De resto en resto, nous avons profité de la météo ensoleillée pour recharger nos batteries et arpenter le quartier de Miraflores. C’est un peu le Miami local avec sa balade du Malecón.
balade-miraflores-lima-pérou
coucher-de-soleil-a-lima
sunset-malecon-lima-perou
sunset-malecon-lima-peru
 

Chef à Domicile à Lima 

Le vendredi nous avons été au marché aux poissons dès l’aurore. C’est bien simple nous n’avions jamais rien vu de tel. Une si grande quantité de poisson et une activité débordante. Mieux vaut être préparé !!
A 8h on est allé s’enfiler un bon Ceviche pour le petit dej en repartant les bras chargés ! Le soir nous étions chef à domicile dans le quartier de San Pedro pour remercier les Gillier de leur accueil chaleureux en famille.
Le lendemain, il est déjà l’heure de partir. Un dernier déjeuner sur la plage en compagnie d’Erick, Louise et Étienne : coquilles st Jacques grillées, Ceviche et tempura de crevette et c’est le temps des adieux. C’est sur on les reverra !
Nous voilà de nouveau parti pour une vingtaine d’heures de bus direction Cusco et notre trek jusqu’au Machu Picchu, repus de cette semaine de haute gastronomie à Lima, capitale mondiale de la Food.
Avenida Grau 270, Barranco, Lima,
Comptez 12 sol pour le Pisco et 4 sol pour la Bière !!
Mini sandwich : 9 sol / Pied de cochon : 10 sol
On a adoré l ambiance et la simplicité du lieu !
Addition: 70 sol pour goûter un peu de tout 
Poissonnerie au fond du marché
Av. Benavides Cuadra 35 s/n, Santiago de Surco, Lima 33, Perú
Addition 15 sol par personne (portion importante)
Jr Ignacio Merino 466 Miraflores

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>