Sucre, la ville blanche

Roses  © Legrand Foodtrip
Roses © Legrand Foodtrip

Une arrivée douceur à Sucre

Après les paysages à couper le souffle du Salar, la ville d’ Uyuni nous a fait durement reprendre pied avec la réalité: un cimetière de train qui tient plus de la décharge à ciel ouvert que d’un lieu chargé d’histoire, un soleil de plomb, une atmosphère irrespirable et des rues en terre où les chiens errants font loi au milieu des hordes de touristes perdus… Très peu pour nous !

Une rapide concertation avec Anne et nous décidons de partir au plus vite pour Sucre, capitale historique et constitutionnelle de la Bolivie. Une ville à l’architecture coloniale, où le blanc est la couleur qui domine et où Legrand Foodtrip pourra en apprendre un peu plus sur l’artisanat local, les tribus Jalq’a et les fameux ponchos tissés à la main avec la laine des moutons, alpacas et autres vicuñas des plateaux andins.

Billets de bus en poche, nous passons la journée et une partie de la soirée dans l’unique restaurant d’Uyuni qui propose le WIFI. Un jeune garçon d’une dizaine d’année, que nous nommerons El Presidente, se charge de rentrer le code dans tous les appareils des touristes qui affluent afin de profiter de cette technologie rare qu’est internet en Bolivie. Quelques bières et pizzas (étonnamment bonnes) plus tard, nous partons prendre le bus, un vieux tas de ferraille tout pourri conduit par un bolivien tout aussi pourri…Le bus marche au Gasoil, le chauffeur au Pisco…Bien venu en Bolivie, le pays où les bus partent (en retard) mais ne sont jamais sûr d’arriver…

Une courte nuit de frayeur et nous arrivons à Sucre au petit matin. Sortis du terminal de bus, nous partons, Anne et moi vers le centre historique de la ville avec la ferme intention de retrouver un havre de paix où recharger nos batteries, se mettre à jour pour le blog et profiter des nombreux monuments, églises et musées dont regorge cette ville superbe.

Su Merced: l’hôtel où passer un bon moment à Sucre

Idéalement situé à deux pas de la Plaza 25 de Mayo, Su Merced est un hôtel familial au charme fou. Les chambres spacieuses sont situées tout autour d’un patio et celles des étages supérieurs offrent une jolie vue sur les toits blancs de la ville. De nombreuses terrasses sont autant de lieux où passer une fin d’après-midi en détente autour d’un bon verre de vin. Chaque matin, direction le comedor où le personnel très sympathique propose un petit déjeuner copieux et de qualité.

Terasse de Su Merced  © Legrand Foodtrip

Terasse de Su Merced © Legrand Foodtrip

Nous avons beaucoup apprécié notre séjour là-bas, tant pour le bon service que pour la beauté et le charme de cette maison de famille.

Sucre : balades, églises, histoire et chocolat

Bien installés, propres et reposés, nous partons à la découverte de la ville blanche. Etape numéro 1, comme à notre habitude, le marché. Un joyeux bric à brac coloré où fruits magnifiques côtoient étals de viande et triperie, stands de gâteaux tous plus extraordinaires les uns que les autres…

gateaux-a-la-creme

Toute une partie du marché est aussi réservée aux diverses papas, les pommes de terre locales qui sont à la base de l’alimentation de cette région du monde. Après avoir déambulé dans les allées du marché et pris quelques photos, nous nous octroyons une pause douceur incontournable: jus et coupe de fruits frais. Un régal.

Marché central de sucre  © Legrand Foodtrip

Marché central de sucre © Legrand Foodtrip

Lissa  © Legrand Foodtrip

Lissa © Legrand Foodtrip

Occa  © Legrand Foodtrip

Occa © Legrand Foodtrip

Charmante vendeuse  © Legrand Foodtrip

Charmante vendeuse © Legrand Foodtrip

Coupe de fruit  © Legrand Foodtrip

Coupe de fruit © Legrand Foodtrip

Sucre est nommée la ville blanche à cause de son architecture coloniale et de son centre historique où cette couleur domine.

Eglise  © Legrand Foodtrip

Eglise © Legrand Foodtrip

C’est aussi la ville du chocolat et il ne faut pas longtemps à Anne pour repérer le meilleur magasin de la ville: Para ti. Vente au poids, un choix pléthorique, mais honnêtement à mon goût ça ne vaut pas la production belge ou suisse.

Parati du chocolat  © Legrand Foodtrip

Parati du chocolat © Legrand Foodtrip

Cela suffit quand même à remonter le moral de ma tendre épouse, légèrement déprimée par mon refus de lui acheter un poncho, certes très beau mais dont le prix « spécial Gringo » était une pure arnaque. Une visite du Museo Textil Etnografico Azur et de longues discussions avec les représentants d’une association d’aide aux populations locales nous conforterons dans notre refus de surpayer un poncho et de voir le produit de la vente aller en totalité dans la poche des commerçants d’origine espagnole sans rien laisser aux populations indigènes locales.

Douceur sucrée à Sucre  © Legrand Foodtrip

Douceur sucrée à Sucre © Legrand Foodtrip

La toscane ? Non Sucre  © Legrand Foodtrip

La toscane ? Non Sucre © Legrand Foodtrip

Nombreux sont les musées que vous pourrez visiter dans cette ville. De la Casa de la Libertad au Museo de la Recoleta, les passionnés d’histoire sauront, j’en suis sûr, trouver leur bonheur. Nous, ce que nous avons préféré, c’est la visite des églises et des couvents, parfois cachés derriere des portes closes et de hauts murs mais qui offrent un aperçu sublime de l’architecture coloniale et des vues magnifiques sur la ville.

Roses  © Legrand Foodtrip

Roses © Legrand Foodtrip

Les toits de Sucre  © Legrand Foodtrip

Les toits de Sucre © Legrand Foodtrip

Legrand foodtrip au couvent  © Legrand Foodtrip

Legrand foodtrip au couvent © Legrand Foodtrip

La parenthèse blanche touchant à sa fin, nous revoilà dans un terminal de bus à la recherche du moyen le plus sûr et confortable de rejoindre la Paz. Encore quelques heures de trajet et nous rejoindrons les paysages presque méditerranéens des îles du lac Titicaca.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>